Revivez vos plus beaux souvenirs des années 80 !
  FORUM | LIVRE D'OR | NOUS ÉCRIRE | RECEVEZ NOS NEWSLETTERS

Radionomy, plateforme d'hébergement de web radios, a décidé de ne plus diffuser Flash80' Radio suite à une légère baisse d'audience. Par conséquent, Flash80' Radio n'existe plus depuis le 1er Juillet 2016, mais le site flash80.com ne disparait pas et vous propose toujours plus de 4000 extraits audio. Merci pour votre fidélité depuis plus de 10 ans ...

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre terminal. En savoir plus OK

RECHERCHER
ANNEES

1979 - 1980 - 1981

1982 - 1983 - 1984

1985 - 1986 - 1987

1988 - 1989 - 1990
INTERPRETES

0 1 2 3 - A - B - C

D - E - F - G - H - I

J - K - L - M - N - O

P - Q - R - S - T - U

V - W - X - Y - Z

ALICE COOPER PAR SHAKEDISEASE DE CARPENTRAS (84)

Alice Cooper, de son véritable nom Vincent Furnier, est une légende vivante dans le monde du Hard Rock; certains n’hésitent d’ailleurs pas à le qualifier de "pape" de ce mouvement. Il est toujours en activité à l’heure actuelle.

Tout commence à la fin des années 60, à une époque où Alice Cooper est encore le nom d’un groupe. C’est en 1969 que paraît l’album "Pretties For You" dont la tonalité est assez psychédélique, loin de ce qui fera le succès du groupe quelques années plus tard. Malgré le virage plus rock du second album, "Easy Action", ce n’est qu’avec le troisième, "Love Is To Death", que le groupe prend d’assaut les charts, notamment avec le tube "I’M Eighteen", qui devient un véritable hymne pour beaucoup d’adolescents.

Le Alice Cooper Band ne s’arrête pas en si bon chemin: jusqu’en 1973, sortent quatre autres albums contenant une multitude de hits comme "Under My Wheels", "School’s Out", ou encore "Elected". Mais, après la sortie de l’album "Muscle Of Love" (un titre assez poétique !), le groupe se sépare et laisse la place à Alice Cooper, le chanteur.

Cette nouvelle période débute sur les chapeaux de roues: l’album "Welcome To My Nightmare" est probablement l’un des meilleurs concept-albums jamais réalisés. La collaboration avec Vincent Price renforce le côté cauchemardesque des compositions. Le succès de l’album est tel qu’il donne lieu à une tournée triomphale. Chaque concert est conçu à la manière d’une véritable pièce de théâtre où s’enchaînent combats, décapitations et autres excentricités ... sur un fond de décors somptueux particulièrement glauques.

L’album suivant, "Goes To Hell", marque malheureusement le début d’une longue traversée du désert qui dure une bonne dizaine d’années. Sept albums paraissent néanmoins durant la période, mais aucun ne connaît de véritable succès. Le chanteur, complètement rongé par l’alcool, cumule les séjours en centres de désintoxication.

C’est en 1986 qu’Alice Cooper fait son grand retour avec l’album "Constrictor". Il a une tonalité un peu pop (même si on y retrouve quelques bombes rock’n’roll) et comporte quelques titres formatés pour la radio comme "He’s Back (The Man Behind The Mask)", bande originale du film "Vendredi 13". Par contre, l’album "Raise Your Fist And Yell", qui paraît un an après, est totalement hard rock. Bien qu’il ne comporte aucun véritable "tube", il s’agit probablement de l’un des meilleurs albums d’Alice Cooper.

L’album "Trash" (sorti en 1989) n’est, pour sa part, pas dépourvu de tubes: les titres "Spark In The Dark", "House Of Fire" et "Bed Of Nails" atteignent de bonnes places dans les charts; le plus surprenant, c’est que la chanson "Poison" entre dans le Top 10 du Billboard.

L’artiste ne s’arrête pas en si bon chemin: l’album suivant, "Hey Stoopid" (1991), reprend les recettes du précédent. La ballade "Love’s a Loaded Gun" et la bombe "Feed My Frankenstein" (que l’on retrouve dans le film "Wayne’s World") deviennent des tubes à leur tour.

Après 1991, c’est définitivement la fin de la folie 80’s, des solos de guitare, des nappes de claviers et des looks extravagants. La nouvelle génération préfère désormais écouter du grunge et des chansons plates et tristes ... mais c’est là une toute autre histoire. Alice Cooper tourne donc définitivement le dos à la radio et se dirige résolument vers la scène métal rock. Son dernier album, paru en 2005, se nomme "Dirty Diamond".

Document écrit par Shakedisease de Carpentras (84)

PARTAGER CET ARTICLE
Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
TELECHARGER UN TITRE DE
ALICE COOPER
ACHETER UN CD DE
ALICE COOPER
LES TITRES D'ALICE COOPER RÉFÉRENCÉS SUR FLASH80

He's Back (The Man Behind The Mask) (1986)
Freedom (1988) House Of Fire (1989)
Poison (1990)


Envoyez nous une biographie ou une chronique consacrée à un artiste, un style musical ou tout autre sujet traitant des années 80. Si vous possédez un site web ou un blog vers cet artiste, un lien vers celui ci sera visible sur plusieurs pages de Flash80.com. Accédez au formulaire


Voir la liste des autres chroniques et biographies





Nous signaler un lien mort

Remonter la page
NOS PARTENAIRES ...
EIGHTIES - INTOTHEMIXX - FAN DE FUNK - FLASH80'RADIO - ANNUAIRE DE LA RADIO - GEORGE MICHAEL : DE WHAM! A AUJOURD'HUI
COMMUNAUTY - SHAKE80SMUSIC - SHAKE80SFRENCHMUSIC - DAY-BY-DAY KIM WILDE - CRÉER UNE RADIO
Les autres partenaires ...
LES BOUTIQUES DE DISQUES, CD ET VINYL ...
CDANDLP - FNAC - AMAZON - EBAY - PRICEMINISTER

commentaires ont été postés sur les 4176 disques 45 tours des années 80 référencés sur Flash80

©  2004-2016 Flash80.com